Le homard – l’élite des crustacés marins

Vous raffolez de cette chair si tendre du homard ? Nous aussi ! Parmi les crustacés, le homard est gras est très riche en oméga 3, en protéines et même en zinc ; tous des nutriments qui ne font que du bien à notre corps. Mais nous nous en passons volontiers en raison de la difficulté à le décortiquer. C’est pour cela que dans cette rubrique nous vous parlerons d’une bonne méthode pour décortiquer le homard ainsi que les ustensiles nécessaire pour y arriver.

Avant cela, voyons un peu comment le homard se déguste afin de vous donner tout de suite envi d’en acheter chez le poissonnier du coin :

  • Ciabattas de homard
  • Salade de homard grillé à l’avocat
  • Homard sur blinis de pomme de terre
  • Barbecue de homard
  • Bouillon de homard et aux crevettes

La dégustation du homard – Tous savoir

·        Les ustensiles à prévoir

Si vous faites une soirée homard, alors il est important d’avoir les bon couverts/ustensiles. Vous ne pourrez pas consommer du homard avec vos couverts du quotidien. Tout d’abord prévoyez des grands torchons car manger ce crustacé peut être salissant. Ensuite, munissez-vous d’une pince de homard ou une pince à crabe pour casser comme il se doit la carapace du homard. Si vous ne disposez pas de pinces, alors au pire, munissez-vous d’un casse-noix ! Utilisez aussi une fourchette à homard ou une pique à crustacé pour enlever la chair des pattes et des pinces. A l’aide d’un objet pointu, vous arrivez facilement à gratter toute la chair.

Afin de ne pas salir votre nappe de table, mettez des plats à coquilles ou des petites assiettes à coté de l’assiette principale pour que les convives puissent déposer les morceaux de carapace au fur et à mesure qu’ils décortiquent. Pensez aussi à rajouter un rince-doigt vers la fin du repas pour que les invités puissent se rincer les doigts.

·        Les étapes pour déguster du homard

Toujours commencer par détacher les pinces et les pattes. Il faut tenir fermement la pince du coté courbé et essayer de déboiter en faisant un mouvement circulaire vers le bas et à l’extérieur. Casser la pince et à l’aide de la pince, retirer la chair. Vous trouverez de la chair dans l’articulation des pinces aussi ; c’est comme une chasse au trésor ! Détacher ensuite les pattes et faites pareil pour récupérer de la chair.

Ensuite, il est temps de s’attaquer à la queue ! Etalez la queue en tirant sur la carapace et vous pourrez facilement retirer la chair en un seul morceau. Vous pouvez enlever les nageoires et les antennes, elles ne servent à rien. Vous avez le choix entre manger au fur et à mesure que vous décortiquez ou vous pouvez retirer toute la chaire avant et ensuite savourer pleinement. Si vous dégustez une homard femelle, vous rencontrez sans doute les œufs à l’intérieur. Ils sont comestibles mais pas forcément au gout de tout le monde !

A savoir pour le service du homard !

  • Un homard de 750 gramme fournit 175 grammes de chair. Il faut donc opter pour 1 à 2 homards par personnes.
  • Le temps de cuissons diffère selon le sexe du homard mâle ou femelle.
  • Opter toujours pour une nappe simple et laisser vos tapis de table préférés au placard
  • Comme accompagnement, choisissez un délicieux vin pour accompagner le homard : un vin fruité et vif, un blanc-sec ou une bière blanche douce. Opter aussi pour des légumes pour rajouter plus de gouts comme des carottes. Vous pouvez aussi opter pour un délicieux gratin aux fruits de mer.

Régaler les papilles des invités !