Le CBD (cannabidiol) est un cannabinoïde qui gagne en importance dans le monde du cannabis et au-delà pour son potentiel médicinal. De nombreux avantages ont été identifiés, notamment une action anti-inflammatoire, neuroprotectrice, antioxydante et anticonvulsive, pour n’en citer que quelques-uns. Non seulement le CBD offre ces effets impressionnants, mais il est également non-toxique, ce qui en fait une molécule facile à consommer pour un groupe beaucoup plus large de consommateurs.

CBD les plus populaires 2Un énorme marché est en train d’émerger autour de ce cannabinoïde. Il existe aujourd’hui de nombreux produits, notamment des edibles et des compléments, qui permettent aux consommateurs d’inclure facilement le CBD dans leur vie quotidienne. Ce marché en plein essor, et l’innovation qui l’accompagne, a conduit à l’utilisation de méthodes d’extraction nouvelles et raffinées pour isoler et exploiter les cannabinoïdes tels que le CBD, les terpènes et d’autres éléments de la plante de cannabis.

Cela dit, il y a encore de la place pour les produits de la vieille école. Les consommateurs de CBD ayant un peu de connaissances peuvent faire une extraction de cannabinoïdes à moitié décente chez eux, dans leur propre cuisine, avec le bon équipement.

La plupart des entreprises de CBD s’approvisionnent en CBD à partir de fleurs, de tiges et de feuilles de chanvre, notamment en Europe, car cette culture industrielle contient des valeurs de THC extrêmement faibles et constitue la seule option légale. Les composants recherchés, tels que le CBD et les terpènes, sont obtenus à partir de cette matière végétale à l’aide de diverses techniques d’extraction.

Lorsque les consommateurs recherchent des produits à base de CBD, ils constatent généralement qu’il existe deux formes principales. Isolats et extraits à spectre complet. Alors que les isolats offrent des niveaux plus élevés de CBD, les extraits à spectre complet contiennent de nombreux autres avantages qui fonctionnent en synergie avec le cannabidiol. Cet article se concentre sur la façon dont les formules à spectre complet sont créées dans les milieux commerciaux et non professionnels.

Nous allons examiner les trois techniques d’extraction les plus courantes. Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients, des coûts différents et des niveaux différents de pureté, de puissance et de qualité.

EXTRACTION PAR SOLVANT LIQUIDE

Ce type d’extraction implique l’utilisation d’un solvant liquide tel que l’alcool pour extraire les cannabinoïdes et les autres molécules souhaitées des fleurs de cannabis et de chanvre. La nature d’un solvant est de dissoudre les molécules, mais contrairement à l’eau, l’alcool est très efficace pour dissoudre les cannabinoïdes. Les solvants couramment utilisés dans ce processus sont l’alcool éthylique, l’alcool isopropylique et même le naphte.

L’alcool est utilisé dans les systèmes de médecine traditionnelle depuis des siècles, voire des millénaires, pour extraire les composants chimiques des plantes et en faire des teintures. Ce qui rend un extrait par solvant unique, c’est que le solvant s’évapore après l’extraction des molécules souhaitées. Ce processus a été popularisé récemment par Rick Simpson, qui a préconisé cette méthode comme un moyen artisanal de fabriquer de l’huile de cannabis.

L’avantage de cette méthode est qu’elle est relativement peu coûteuse et qu’elle ne nécessite pas ou peu d’équipement spécial. En fait, vous avez très probablement tout ce qu’il faut dans votre cuisine pour effectuer cette extraction chez vous, à l’exception de l’alcool extrêmement fort.

L’extraction par solvant peut être réalisée à l’aide d’un cuiseur à riz, d’une plaque chauffante, de quelques récipients en verre et de couverts. Cependant, les procédures plus sophistiquées utilisent des distillateurs.

CBD les plus populaires 1

Les inconvénients de cette méthode sont, bien sûr, les questions de sécurité. Les solvants utilisés dans ce processus sont hautement inflammables et ont été la cause d’explosions dans de nombreux laboratoires et cuisines testant cette technique. Il est recommandé de faire bouillir l’alcool à l’extérieur, surtout si vous utilisez la technique plus primitive du cuiseur de riz. Néanmoins, vous devez le faire sans risquer de produire des flammes.

Un autre inconvénient est que, si ce n’est pas fait correctement, il peut rester des résidus de solvant après le processus d’évaporation, et c’est quelque chose que nous ne voulons pas faire entrer dans notre corps à chaque dose.

EXTRACTION AVEC DE L’HUILE DE QUALITÉ ALIMENTAIRE

Cette méthode consiste à extraire le CBD et les terpènes en utilisant des huiles végétales naturelles comme solvant. Les produits tels que l’huile de chanvre, l’huile d’olive et l’huile de coco sont très efficaces pour extraire les cannabinoïdes du matériel végétal, car ces composés sont lipophiles, ce qui signifie qu’ils sont bien absorbés par les graisses.

C’est une technique d’extraction utilisée par certains débutants car elle est douce et naturelle. Il n’y a aucun risque de résidus nocifs et les huiles végétales saines ajoutent des nutriments tels que les acides gras oméga au mélange.

CBD les plus populairesCependant, le fait que les extractions d’huile de qualité alimentaire ne soient pas aussi agressives signifie que le processus est plus long. En outre, le résultat final n’est pas aussi concentré. Lors des extractions par solvant liquide, l’alcool s’évapore, laissant une substance semblable à du goudron, extrêmement riche en cannabinoïdes et en terpènes. Les extractions d’huile végétale s’apparentent davantage à des teintures à cet égard. Un autre inconvénient est que ces préparations se dégradent plus rapidement avec le temps et doivent être stockées correctement. Les petits bocaux en verre contribuent certainement à prolonger la durée de conservation.

CO₂ EXTRACTION

L’extraction de CO₂ permet d’extraire les molécules désirées des plantes de cannabis en utilisant du dioxyde de carbone supercritique. Le CO₂ se comporte normalement comme un gaz ou un solide, mais il peut être converti à l’état liquide s’il est porté à sa température et à sa pression critiques. Le CO₂ supercritique est extrêmement efficace pour extraire les cannabinoïdes, les terpènes et à peu près tout le reste. La substance peut traverser la matière végétale grâce à ses propriétés gazeuses, et dissoudre les composants grâce à ses caractéristiques liquides.

Une technique aussi efficace et avancée a un prix. L’extraction de CO₂ est certainement l’option la plus complexe et la plus chère. C’est un excellent investissement pour les producteurs à grande échelle, mais irréaliste pour le consommateur moyen de CBD.